Le recyclage d'air dans certaines applications de dépoussiérage permet un gain thermique et économique très important.

Exemple : un recyclage de 10 000m3/h à 20° par -9° extérieur vous permet d'économiser de l'ordre de 100kW/h.

En cas de non recyclage, il est important de prévoir une compensation d'air, soit par grille murale ventilateur indépendant, soit par une unité de traitement spécifique (centrale de chauffe).

Cette non-compensation génère une surconsommation électrique des ventilateurs de dépoussiérage ainsi qu'une perte d'efficacité du captage.

Certaines applications peuvent être équipées de récupérateurs calorifiques sur le rejet (récupérateur à plaques, tube de verre...)